Un peu d'histoire

Asnières-sur-Oise hier

Découvrez le passé d'Asnières-sur-Oise à travers les anciennes cartes postales.

Passé industriel

Carte postale ancienne Asnières

Vers 1840, à l’angle des routes de Viarmes à Beaumont et d’Asnières à Royaumont, était implantée une modeste fabrique où se succédèrent, quelques années durant, diverses activités sans qu’aucun locataire ne s’enrichisse.

Frédéric Masson

Frédéric Masson est arrivé à Asnières sur Oise en 1857 à l’âge de 10 ans. Il y venait régulièrement depuis Paris après que sa mère ait fait l’acquisition de la propriété « Le Clos de Fées » voisine de celle d’amis de la famille, le Château de la Cômerie appartenant à la famille Lefèvre de Behaine.

Au sujet des armoiries

blason
C’est Louis VIII, qui concéda en 1223, une Charte aux habitants d’Asnières qui prêtèrent serment entre eux et devinrent libres et solidairement responsables envers le Roi. Par cette charte, ils reçurent le droit d’élire un maire et d’utiliser un sceau représentant "De Gueule à un maire d’argent debout en robe, et de face, serrant de sa dextre le bâton fleur de lisé sur l’épaule, accosté en chef d’une fleur de lys d’or soutenues de deux ânons en pal or cabrés et affrontés".

Bibliographie

Couverture de la monographie d'Asnières-sur-Oise

Monographie
La “Monographie d’Asnières sur Oise, Royaumont, Baillon”, écrite par les instituteurs de la commune pour l’Exposition universelle de 1900, dresse avec détail et minutie le panorama de la vie quotidienne des asniérois à l’aube du XXe siècle et retrace l’histoire du village depuis les origines jusqu’à 1900. Cet ouvrage de 116 pages, comportant 42 illustrations et 21 tableaux est disponible en Mairie au prix de 16,77 euros (règlement par chèque à libeller à l’ordre du Trésor Public).