La présence d'un sanglier "imprégné" dans le Bois Bonnet

La présence d'un sanglier "imprégné" dans le Bois Bonnet

En juillet dernier, un sanglier agressif a été aperçu dans le Bois Bonnet. L'occasion de rappeler certains comportements à éviter avec ces animaux sauvages.

Le sanglier présent en juillet dans nos forêts était un sanglier dit "imprégné", à savoir qu'il n'avait plus peur de l'homme et donc pouvait présenter des signes d'agressivité.

Les premières constatations révèlent des traces de nourrissage qui pourraient expliquer l'imprégnation du sanglier. Nous vous rappelons que, même jeune, un animal sauvage de ce type ne doit pas être nourri par l'homme.

Le nécessaire sera prochainement réalisé par l'Institut de France afin d'effectuer des prélèvements de l'animal, tout cela dans le cadre légal d'application du plan de chasse.